plasticité


plasticité

plasticité [ plastisite ] n. f.
• 1785; de plastique
1Qualité de ce qui est plastique (II). flexibilité, malléabilité. La plasticité de la cire.
2Fig. Souplesse. La plasticité du caractère de l'enfant. élasticité. Psychol. Plasticité de l'humeur : instabilité affective et émotionnelle.
3Physiol. Propriété des tissus de se reformer après avoir été lésés.

plasticité nom féminin Qualité de ce qui est plastique, malléable : Plasticité de l'argile. Qualité de ce qui est souple, modifiable : Plasticité du caractère de l'enfant. Qualité sculpturale d'une œuvre d'art. Propriété d'un solide dans le domaine des déformations permanentes. Théorie dont l'objet est d'expliquer et de prévoir le comportement du solide dans cet état de déformation. ● plasticité (synonymes) nom féminin Qualité de ce qui est plastique , malléable
Synonymes :
- malléabilité

plasticité
n. f.
d1./d Aptitude d'une matière à prendre différentes formes. Plasticité de l'argile.
|| BX-A Plasticité d'un sujet, son caractère sculptural.
d2./d Fig. Souplesse morale. Plasticité du caractère.

⇒PLASTICITÉ, subst. fém.
État de ce qui est plastique.
A. —[Corresp. à plastique I A] Aptitude à donner des formes une représentation esthétique. La langue des romantiques n'a-t-elle pas acquis, sous la prépondérance du génie verbal de Victor Hugo, des qualités de relief incomparables? N'est-elle pas devenue, avec Théophile Gautier, capable de rivaliser la couleur de la peinture et la plasticité de la sculpture? (BOURGET, Essais psychol., 1883, p.124).
B. —[Corresp. à plastique I B]
1. Malléabilité. On entend par plasticité la faculté qu'ont certaines matières molles de prendre sous la main de l'ouvrier toutes les formes qu'il veut produire (Al. BRONGNIART, Arts céram., t.1, 1844, p.81). La facilité avec laquelle la masse pâteuse pourra se transformer successivement sans ruptures, pour arriver à la production de telle ou telle pièce céramique, est due à ce qu'on appelle la plasticité (LARCHEVÊQUE, Fabric. industr. porcel., 1898, p.10).
2. Au fig. [En parlant d'un élément abstr.] La plus grande plasticité des règles purement morales et la rapidité relative de leur évolution (DURKHEIM, Divis. trav., 1893, p.44). Nous étions partis de la plasticité de la langue allemande (DU BOS, Journal, 1925, p.285):
1. Exposé d'abord à l'unisson, le thème [de cet allegro du 1er quatuor de Beethoven] passe d'une voix à l'autre et se prête à toutes les fantaisies du musicien. Avec une plasticité singulière, il se tord ou se déforme; il se contracte encore ou se détend...
MARLIAVE, Quat. Beethoven, 1925, p.6.
En partic. [En parlant de l'esprit, du caractère d'une pers.] Adaptabilité. Un cas très curieux de plasticité morale (BOURGET, Conflits int., 1925, p.90). Cette élasticité, cette plasticité qui permettent aux âmes des Orientaux de consentir à de surprenants revirements le servaient (MORAND, Bouddha, 1927, p.183):
2. Cet homme avait connu de bonne heure l'importance de ce qu'on pourrait nommer la plasticité humaine. Il en avait cherché les limites et le mécanisme. Combien il avait dû rêver à sa propre malléabilité!
VALÉRY, Soirée avec M. Teste, 1895, p.20.
3. PSYCHOL. ,,Trait de personnalité ou structure caractérologique facilitant l'adaptation au changement, la souplesse dans les rapports interpersonnels, la réceptivité aux idées nouvelles et aux idées d'autrui`` (MUCCH. Psychol. 1969).
C.MÉD., vx. ,,Le plus ou le moins d'aptitude que possède un principe immédiat, un aliment ou une humeur, comme le sang, à rendre actifs et énergiques la nutrition, le développement et la reproduction des éléments anatomiques et, par suite, des tissus`` (LITTRÉ-ROBIN 1865).
Prononc. et Orth.:[plastisite]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist.1. a) 1785 «qualité de ce qui est malléable» (FOURCROY, Art de connaître les médicaments, I, 344 d'apr. DG); b) 1890 fig. (FEUILLET, Honn. d'artiste, p.177); 2. 1883 (BOURGET, loc. cit.). Dér. de plastique; suff. -(i)té. Fréq. abs. littér.:65.

plasticité [plastisite] n. f.
ÉTYM. 1785; de plastique.
1 Qualité de ce qui est plastique (II., 1.). || Plasticité de la cire, de la glaise, de l'argile… || Roche dépourvue de plasticité (→ Loess, cit. 2).
2 (1935). Fig. Souplesse; caractère de ce qui peut se déformer pour s'adapter. || La plasticité du caractère de l'enfant.
1 Et c'est pourquoi, impuissante comme la mer à prévoir ses agitations, cette nation (la Chine) qui ne se sauve de la destruction que par sa plasticité, montre partout, — comme la nature, — un caractère antique et provisoire, délabré, hasardeux, lacunaire.
Claudel, Connaissance de l'Est, « Halte sur le canal ».
2 L'Empire suppose (…) une certitude : la certitude de l'infinie plasticité de l'homme (…) Les techniques de propagande servent à mesurer cette plasticité et tentent de faire coïncider réflexion et réflexe conditionné.
Camus, l'Homme révolté, p. 292.
Psychol. || Plasticité de l'humeur : instabilité affective et émotionnelle.
3 Physiol. Propriété des tissus de se reformer après avoir été lésés.
COMP. Plasticimètre. — Superplasticité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Plasticite — Plasticité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Déformation plastique Plasticité et endommagement des polymères Plasticité (informatique) Plasticité (épistémologie) Plasticité synaptique… …   Wikipédia en Français

  • Plasticité — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Déformation plastique Plasticité et endommagement des polymères Plasticité (informatique) Plasticité (épistémologie) Plasticité synaptique Plasticité… …   Wikipédia en Français

  • PLASTICITÉ — n. f. T. didactique Qualité de ce qui peut prendre diverses formes. La plasticité de l’argile. La plasticité du tissu musculaire. Fig., La plasticité du caractère d’un enfant …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • plasticité — (pla sti si té) s. f. 1°   Terme didactique. Qualité de ce qui peut prendre ou recevoir différentes formes. La plasticité des argiles. 2°   Terme de physiologie. Plasticité du sang, propriété que possède le sang de fournir à la nutrition, au… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • plasticité — plastiškumas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Kietojo kūno savybė negrįžtamai keisti pavidalą ir matmenis dėl išorinės jėgos poveikio. atitikmenys: angl. plasticity vok. Plastizität, f rus. пластичность, f pranc.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • plasticité — plastiškumas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. yieldability; plasticity vok. Bildsamkeit, f; Plastizität, f rus. пластичность, f pranc. plasticité, f …   Fizikos terminų žodynas

  • Plasticite synaptique — Plasticité synaptique Neurosciences Niveaux d analyse Moléculaire • …   Wikipédia en Français

  • Plasticite neuronale — Plasticité neuronale Neurosciences Niveaux d analyse Moléculaire • …   Wikipédia en Français

  • Plasticite (philosophie) — Plasticité (philosophie) Le concept de plasticité désigne, en philosophie, la faculté qu a une forme de prendre forme, et de donner forme à son tour. Ce concept a été dégagé et théorisé par Catherine Malabou à partir d une analyse de l œuvre de… …   Wikipédia en Français

  • Plasticité et endommagement des polymères — Pour les articles homonymes, voir Plasticité (homonymie). Les polymères sont des matériaux complexes dont le comportement face à la pression varie : sous de faibles contraintes, ils réagissent en se déformant de manière élastique et… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.